MAKING OF

Historique et spécificités du projet « Monster »

Achat d'une Ducati Monster S4 (presque) stock

DUCATI 900 MONSTER S4 stock

La moto de 2001 est en conditions correcte. Vérifications classiques avant achat. Pas d’historique d’entretien… va falloir faire un check up interne aussi. Essai statique uniquement : la moto tourne et « sonne bien »… Pas de volutes suspectes en sortie d’échappement, bonne réponse aux sollicitations de la poignée de gaz. Kilométrage honorable mais pneus et kit chaine neufs : bonne impression générale.

VALIDATION DU DESIGN >>> voir notre rubrique « Design »

Capture d’écran 2014-09-28 à 19.47.31

Une étape des plus délicate même si elle ne concerne pas directement la mécanique : à quoi devra ressembler la moto finale? Nous avons nos idées mais, il faut aussi convaincre, argumenter, proposer. On ne fait pas de concessions, mais on ne peut pas commencer un projet sans tomber d’accord sur un dessin.

DÉMONTAGE COMPLET

Circuit électrique Monster S4 Ducati

Première customisation sur base Ducati. De bonnes surprises dans la conception mais des moins bonnes aussi : ce moteur conçu initialement pour la 916 n’est pas sensé être apparent mais plutôt planqué derrière un carénage. Il n’a pas l’esthétique du moteur 2 soupapes refroidi à air… Il s’agira pour nous de tourner son côté « usine à gaz » en avantage esthétique, pour autant que cela soit possible. Chose qui saute aux yeux tout de suite : le circuit électrique très complexe qui s’accroche au cadre comme du lierre. On voit que les italiens n’ont pas trop optimisé ce point… mais on les aime quand même! et surtout pour les motos qu’ils nous concoctent.

REFECTION MOTEUR

IMG_9416

 

Pas d’historique d’entretien sur une Ducati : on ne prends pas de risque et on fait un check-up complet.

  • Démontage embrayage : noix à changer. Disques et cloche marqués mais encore utilisables.
  • Contrôle des linguets dont la maladie est de perdre leur chrome sur ce modèle : 3 sont endommagés – Linguets plus disponibles chez Ducati, ce qui nous pousse à trouver des prestataires chromeurs : on refait chromer dur toute la série de 16 linguets.
  • Contrôle du jeu des soupapes opéré par Vivien – Pastilles de calage et nouvelles « demi-lunes » pour toutes les soupapes.
  • Changement des courroies de disribution
  • Vidange et filtre à huile
  • Nouveaux roulement de bras oscillant endommagés lors du démontage ainsi que l’axe, grippé, soudé au moteur.
  • Nettoyage complet et peinture des carters (Epoxy à froid)

PEINTURE

Pour ce projet ou la dominante sombre du monstre met en valeur une alternance entre noir uni mat, satiné et brillant, nous avons réalisé nous même la peinture en généralisant l’emploi d’une peinture epoxy bi-composante. Pour d’autres projets ou les couches de vernis se succèdent pour recouvrir des paillettes ou autres motifs, nous confions l’affaire à nos partenaires locaux.

 

IMG_8923.JPGIMG_8870.JPGIMG_8920.JPGIMG_8917.JPG

TÊTE DE FOURCHE - SABOT - FORK FENDER - OUÏES DE RADIATEUR - COLLECTEUR ÉCHAPPEMENT

IMG_9515IMG_9585IMG_8756

 

Lors de l’achat de la moto, les échappements sacrifiaient à la mode lancée par sa grande sœur sportive la 916 : une double sortie relevée « sous la selle ». Mal intégrés, le collecteur à donc été coupé et ressoudé pour ramener les silencieux dans leur position originale. Ces derniers, de bonne facture et homologués ont été conservés. Le dessin des platines latérales de repose-pieds a été dessiné en y intégrant l’inclinaison des silencieux… Ces platines ont donc été conservées.

D’autres accessoires comme les fork-fender et sabot moteur ont été faits sur mesure en PVC, stratifié et résine polyester.

Le tête de fourche, inspiré lointainement du saute-vent fixé sur la plaque avant des 500 Norton Manx, provient d’une ancienne bulle en acrylique cintrée à chaud.

ACCESSOIRES : RÉTROVISEUR, PHARE, CLIGNOS, ÉCLAIRAGE DE PLAQUE, FEUX AVANT ET ARRIÈRE, DURITS TRESSÉES INOX

Dans certains cas, l’équipement d’origine de la moto, laissait vraiment à désirer d’un point de vue esthétique. De petits rétroviseurs de bout de guidons ont été fixés en partie basse. Les clignotants leds minuscules mais très visibles en fonctionnement ont trouvé leur place et ne participent pas à la silhouette générale de la moto. Le feu arrière à leds est directement intégré à la selle. Un phare avant de diamètre 16cm remplace celui d’origine de diamètre 22cm, dont le réflecteur était écaillé et inopérant. Nous avons choisis également de mettre les durits en valeur au lieu d’essayer de les cacher : une tresse inox leur apporte une agréable touche de finition.

LA CEINTURE DE RÉSERVOIR : UN ÉLÉMENT ICONIQUE CHER À MOTO(RE)CYCLE

IMG_8692.JPG

Toujours en gardant à l’esprit de faire de cette moto un pont entre les années 1930 et 2000. La ceinture de réservoir est devenue notre signature. Ré-interprétée avec des matériaux traditionnels (cuir) et modernes (alu), elle sert également à protéger le réservoir des éraflures dues au frottement avec l’équipement du pilote.

REMONTAGE - OPTIMISATION DES PASSAGES ET CABLAGES ÉLECTRIQUES

IMG_9457

Ajustement, nettoyage de tout ce qui peut être ré-utilisé, remplacement de ce qui ne peut pas.

MISE EN ROUTE - TESTS DYNAMIQUES - DERNIERS CONTRÔLES

IMG_9603

Chaque fois qu’on arrive à cette étape, on a un petit pincement… On a beau être pro, cette étape de vérification du bon fonctionnement de l’ensemble ainsi que des tests dynamiques est indispensable. On a juste réussi à ne pas nous laisser surprendre par le rayon de braquage démesuré en la ramenant à l’atelier. Opération réussie…

MOTO(RE)CYCLE-drapeau-anime